convaincre
L’atelier a été conçu en deux parties. Tout d’abord un jeu de rôles entre différents managers et leur directeur général,
où chacun à sa façon vient présenter le projet MES, obtenant des réactions « à chaud » de sa direction.
Le but de cette première partie est de mettre le doigt sur quelques arguments qui peuvent faire mouche, mais aussi sur quelques pièges à éviter.
Philippe Allot (ORDINAL Software) a pris le costume du directeur général, Christian Flachard (CREATIVE IT) celui des managers qui se présentent successivement à lui pour tenter
de défendre leur projet et les participants de l’atelier ont découvert sur leur chaise des cartons « OUI » ou « NON »
leur permettant d’indiquer s’ils se reconnaissaient dans les situations présentées…
La plupart des participants se sont reconnus dans ces « tranches de vie d’entreprise », aussi nous avons essayé de rendre cette partie plus vivante pour ceux qui n’y ont pas assisté
en vous la présentant sous forme d’un « chat ». Cette première partie montre aussi les limites de l’exercice, et la nécessité qu’il y a à préparer une présentation plus structurée
pour éviter d’affronter la direction en ordre dispersé.
La préparation de cette présentation plus structurée fait l’objet de la seconde partie de l’atelier. Car pour convaincre la direction, il faut aller la voir !
Cela peut paraître trivial, mais ce n’est pas un échange de quelques mots dans le couloir qui déclenchera un projet MES.
Il faut prendre rendez-vous pour le présenter dans un cadre suffisamment formel pour bénéficier de l’attention nécessaire de la direction.
Le fait qu’un concurrent sérieux en ait mis un en place peut vous aider à rendre le sujet d’actualité…

Comment lancer votre projet?

Cette présentation est issue d'une conférence organisée dans le cadre des Assises du MES. L'objectif de cette intervention était d'apporter des éléments concrets aux industriels qui souhaitent lancer un projet MES dans leur entreprise, notamment sur la préparation du projet et sa présentation à la direction.
Si de nombreux avant-projets MES n’aboutissent pas, c’est en grande partie dû au fait que ces études n’ont pas été préparées dans les règles de l’art. Il n’est pas facile de vendre un projet en interne ! Voyons comment améliorer cela et convaincre la direction générale en 30 minutes.

assise assises

En 30 mn chrono, sachez présenter un projet MES à votre direction !
Cela sonne un peu comme le titre d’une série d’action américaine, et pourtant l’expérience montre que les choses se passeront certainement de cette façon.
L’étude d’un projet MES aura souvent représenté des jours de réflexion, de collecte d’information, de discussion au sein de votre équipe et avec les acteurs concernés,
mais au final peu de temps vous sera accordé par la direction pour défendre votre projet. Hier l’ERP, aujourd’hui la virtualisation, le Cloud, la Business Intelligence, le Big Data, …etc.
les candidats ne manquent pas en effet pour conquérir les tranches de budget accordées avec parcimonie par la direction de votre entreprise.
Oui, nous constatons tous les jours chez nos clients industriels qu’il est parfois difficile de faire valider un projet MES par la direction.
Sans le feu vert et même l’appui de la direction, les projets les moins prioritaires risquent de rester en stand by plusieurs années.
Que les projets de MES subissent ce sort serait dommage pour l’industrie française car ces projets sont souvent porteurs de gains de productivité et d’amélioration de la qualité produits.
De nombreux documents ou études, à commencer par les travaux du MESA, et plus récemment par le livre blanc édité par le Club MES sur le ROI du MES, ont exploré les bénéfices concrets pouvant être apportés par un système MES.
Ces réflexions vont évidemment nourrir le travail d’argumentaire sur le fond pour un projet de MES.
Mais c’est sur la forme que l’atelier des Assises du MES présenté par Creative IT et ORDINAL Software a choisi de se concentrer.
Trente minutes pour convaincre c’est peu. Il n’y en a aucune à perdre pour donner toutes les chances à son projet MES d’obtenir un feu vert de la direction ou de la maison mère !

Comment lancer votre projet?

Cette présentation est issue d'une conférence organisée dans le cadre des Assises du MES. L'objectif de cette intervention était d'apporter des éléments concrets aux industriels qui souhaitent lancer un projet MES dans leur entreprise, notamment sur la préparation du projet et sa présentation à la direction.
Si de nombreux avant-projets MES n’aboutissent pas, c’est en grande partie dû au fait que ces études n’ont pas été préparées dans les règles de l’art. Il n’est pas facile de vendre un projet en interne ! Voyons comment améliorer cela et convaincre la direction générale en 30 minutes.

 

  Les travaux de l'ISA-95 ont permis d'identifier les fonctions suivantes formant un système cohérent de MES.Chacune d'elle est associée à une fiche qui décrit comment se situe la fonction dans un système MES et en détaille les principales tâches.   
  Ordonnancement des fabrications  
  Gestion des ressources  
  Distribution et lancement  
  Suivi et traçabilité  
  Gestion de la définition des produits  
  Collecte et historisation  
  Exécution de la production  
  Analyse de la performance  

 

  "L’un des principaux travaux du MESA, association américaine à but non lucratif a été, outre la création du terme de MES, l’établissement d’une liste détaillée de fonctionnalités, connues comme les « 11 fonctions du MES"  

Gestion des Ressources
 
Ordonnancement Cheminement des produits et des lots
Gestion des documents
 
Collecte et acquisition de données Gestion de la Qualité
Gestion du procédé
 
Gestion de la maintenance Traçabilité produit et généalogie
Analyse des performances

 

 

  Cette classification est d’un grand intérêt pour délimiter clairement le domaine du MES et évaluer la couverture des différentes offres. Pourtant force est de constater que le MES est encore mal connu, ce qui freine son implantation quasi-systématique, au même titre que les ERP. La norme S95 apporte aujourd’hui une structuration plus forte du domaine du MES et aide à lever certaines confusions.  
     
  "La performance des entreprises est aujourd’hui indissociable de leur réactivité en terme de réponse aux marchés, de délai de conception, de prise en compte des normes et des réglementations, de communication ... C’est l’ensemble de ces exigences qui a contribué à l’avènement de l’offre MES. "  

 

  Le second mot-clé du MES est System (Manufacturing Execution System).  
 

Le MES est un système et la capacité d’interaction des différentes fonctions est une clé de son efficacité

Le vrai rôle du MES est l’optimisation de l’outil de production, suivant le schéma Connaître, Analyser et Améliorer, étapes mettant chacune largement à profit les technologies informatiques, mais nécessitant également chacune une expertise humaine.

Les clés de son succès seront évidemment des solutions matérielles adaptées, qu’il s’agisse d’architecture informatique et de réseau bien sûr mais également d’acquisition des données, d’interface opérateurs, car aucun bénéfice ne pourra résulter du traitement de données erronées, que les causes en soient matérielles ou humaines. Les solutions logicielles choisies devront également être mises en rapport avec les prérequis du MES : performance d’acquisition et de traitement, fiabilité, notion de système de fonctionnalités. La maîtrise de la mise en place par des compétences spécialisées d’intégration est également essentielle. Enfin l’adhérence à la norme S95 sera un atout certain tant dans la spécification du besoin que dans la mise en œuvre de l’application de MES.